Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 15 mai 2015

des nouvelles de montagnards 15.05.15

 

apres avoir escalader hier le col des karellis  1600 metres

http://www.cols-cyclisme.com/arves-et-grandes-rousses/france/station-des-karellis-depuis-saint-jean-de-maurienne-c1575.htm

aujourd hui montée du col de col de chaussy sous la neige 

bravo-12.gif

http://www.cols-cyclisme.com/vanoise/france/col-de-chaussy-depuis-pontamafrey-c401.htm

11108673_10206761196495548_5220523487269723841_n.jpg

IMG_6048.JPG

IMG_6049.JPG

IMG_6050.JPG

11193297_10206761355099513_7049216774862431534_n.jpg

le col de chaussy en photo sera emprunté par le tour cette année 

url.jpg

VERSANT SUD

Au départ de Pontamafrey, comptez sur une belle ascension de 14 km pour 1031 m de D+ à 7,5%. Vous attaquerez donc le versant le plus spectaculaire par une paroi verticale en enchaînant 18 lacets durant 3 kilomètres à 8% de moyenne. Voilà de quoi satisfaire tous vos fantasmes de cyclos les plus fous ! Vous l’occasion de profiter d’un beau panorama sur la vallée de la Maurienne avec St-Jean-de-Maurienne en toile principale.

A la fin de ses premières réjouissances, vous pourrez filer sur une pente plus douce – 900 m à 5% – jusqu’à Montvernier. Attention, ce sera le seul répit que vous pourrez vous accorder. A la sortie de Montvernier, les affaires reprennent avec une déclivité moyenne à 8% durant 1,4 km entre Montvernier et le Noirey suivi de 1,4 km à 7,5% jusqu’à Montbrunal.

Pas fatigué, et ben allez, jetez-vous dans ce long passage – 5,6 km – avec une déclivité irrégulière qui passera de 7 à 9% puis 6,5% jusqu’à Montpascal. Les cuisses devraient bien chauffer maintenant. Vous tenez le bon bout : 5 lacets + 7% + 1,7 km = Col du Chaussy à 1533 m ! Au col, décor champêtre animé par une jolie chapelle et vue 4 étoiles sur le Massif de Belledonne.

 

11:45 Écrit par asvcm-cyclo dans col de chaussy | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.